Auteur : admin

  • Les démarches importantes pour une assurance vie

    Savez-vous que pour bon nombre de raison, il est primordial de souscrire à une assurance vie ? En réalité, personne ne maitrise l’avenir et pour ceci il faudrait prendre un certain nombre de mesures pour ne pas regretter. Cet article vous donne les raisons pour lesquelles une assurance vie s’avère importante. Il évoque également les démarches pour faire une souscription.

    READ MORE
  • Quelles sont les différentes formes d’assurance ?

    Chaque jour, nous sommes exposés à une infinité de dangers et risques divers. À cet effet, il s'avère important de prendre des précautions pour faire face aux dommages que l'on pourrait subir. On parle alors d'assurance. L'assurance est une opération par laquelle une personne appelée assureur, s'engage à payer à une autre appelée assurée, une somme pour couvrir les dommages causés par un risque déterminé. De ce fait, on distingue plusieurs types d'assurance que vous découvrirez à travers cet article.

    READ MORE
  • C’est quoi une assurance tous risques ?

    Toute personne qui possède un véhicule a l’obligation de l’assurer. Il est donc important de bien comprendre le fonctionnement de l’assurance à laquelle vous allez souscrire. Ici, nous allons parler de l’assurance tous risques. Qu’est-ce que cela veut dire et quelles sont les garanties qu’elle offre?

    READ MORE
  • Comment utiliser le geomarketing dans le secteur des assurances ?

    Plusieurs compagnies d’assurance utilisent le SIG qui est un outil que fait recours le géomarketing et que les compagnies d’assurance utilisent comme élément principal de leurs différentes activités pour ainsi visualiser, analyser et anticiper les risques auprès de leurs clients qu’ils soient une entreprise ou un particulier. C’est dans ce sens que la géographie prend tout son sens puisqu’il permet de comprendre les clients, les police d’assurance, les risques etc. Comment utiliser le géomarketing? C’est ce sur quoi nous allons nous étaler dans cet article.

    Avant toute chose, il est important de connaitre la définition du géomarketing.

    READ MORE
  • Quel est le plafond de la CMU ?

    La santé est une denrée précieuse qui vaut plus que tout l’or du monde. Pour l’assurer aux personnes démunies et vulnérables, la Couverture Maladie Universelle (CMU) a été créée. Dans cet article, on parle du plafond de la CMU.

    Focus sur la CMU et les conditions d’accessibilité

    La Couverture Maladie Universelle (CMU) est un dispositif institué par une loi du 27 juillet 1999. Elle remplace la «carte santé» en France. C’est une prestation sociale de prise en charge dans l’admission de soin, de dotation de médicaments, de remboursement des soins et de tout autre service. Il existe la Couverture Maladie Universelle de base et la Couverture Maladie Universelle complémentaire (CMU C). La CMU de base est depuis l’année 2016 remplacée par la Protection Universelle Maladie (PUMa). Cette dernière permet aux personnes travaillant ou résidant en France d’accéder à vie de façon gratuite aux services standards de l’assurance maladie. La CMU Complémentaire, elle, permet de bénéficier, de façon plus restreinte en termes de revenus, des mêmes avantages que la CMU de base.

    Certaines conditions sont à remplir pour bénéficier de la CMU. Il s’agit en premier lieu de résider de manière stable et régulière sur le territoire français. C’est-à-dire qu’il faut avoir fait au moins 3 mois en France. En plus, les étrangers doivent disposer d’un titre de séjour valide ou d’une attestation de demande de renouvellement du titre. En deuxième lieu, il ne faut pas disposer d’un autre droit à l’assurance maladie. Pour être sûr de votre statut, renseignez-vous au niveau de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM). En troisième lieu, il faut que votre revenu fiscal de référence soit au-dessous du plafond annuel.

    Informations sur le plafond CMU

    Le revenu fiscal est important pour bénéficier de la CMU. Pour cela, chaque année, un plafond CMU est fixé en fonction du nombre de personnes dans le foyer. Cela est fonction de la région où ces personnes vivent. À  titre d’exemple, cette année 2019, le plafond annuel de ressources en France métropolitaine est de :

    • 8 951 € (une personne)
    • 13 427 € (deux personnes)
    • 16 112 € (trois personnes)
    • 18 797 € (quatre personnes)
    • 3 580 € (par personne supplémentaire au-delà de quatre).

    Pour les ressources dans les Dom (Départements d’outre-mer), ce plafond annuel est de :

    • 9 962 € (une personne)
    • 14 944 € (deux personnes)
    • 17 932 € (trois personnes)
    • 20 921 € (quatre personnes)
    • 3 985 € (par personne supplémentaire au-delà de quatre).

    Les articles R. 861-5 et R. 861-7 du Code de la sécurité sociale ont prévu d’autres dispositions complémentaires. Cela s’applique aux personnes habitant dans un logement à titre gratuit comme les propriétaires, personnes logées ou bénéficiant d’une aide au logement. Ces personnes auront en effet un forfait logement qui sera ajouté à leurs ressources.

    Procédure pour bénéficier de la CMU

    Si vous remplissez les conditions illustrées plus haut, vous pouvez faire votre demande de CMU. Cela se fait sur le site de l’Assurance Maladie en constituant le dossier CMU et en remplissant le formulaire CMU. Ce formulaire est suivi d’une note explicative qui vous renseigne sur les pièces à joindre et sur les informations à fournir. Ces informations sont indispensables pour la validation de votre demande. Du moment où vous bénéficiez d’une Couverture Maladie Universelle, vous pouvez bénéficier d’une attestation CMU pour faire valoir vos droits. Il suffit de vous connecter à votre espace personnel sur le site de l’Assurance Maladie pour le télécharger.

    READ MORE
  • Parlons Livret de développement durable ! Quel est son plafond ?

    Tout le monde doit apporter sa pierre à l’édifice quand il s’agit du développement de sa nation. C’est l’argent du contribuable qui finance les projets de développement et cet argent se trouve à travers divers moyens. L’un de ces moyens est la mise en place d’un service bancaire. En France, il y a notamment le Livret de Développement Durable (LDD). Véritable action de développement, de nombreuses personnes y contribuent. Mais d’autres n’ont pas vraiment toutes les informations concernant ce livret. Dans cet article, nous vous parlons donc du LDD devenu LDDS et nous vous donnons son plafond.

    Qu’est-ce que le Livret de Développement Durable ?

    Depuis quelques temps, on parle de Livret de Développement Durable et Solidaire (LDDS). L’appellation a un peu changé mais la définition reste la même. Le LDDS est donc un compte d’épargne qui a d’abord pour objectif de financer les Petites et Moyennes Entreprises (PME) et les projets à intérêt général. Il permet aussi de financer les travaux pour réduire la consommation d’énergie dans les anciens bâtiments. Depuis 2007, ce livret vient remplacer le Compte pour le Développement Industriel (CODEVI). Il dispose de plus de prérogatives que ce dernier. En matière d’épargne réglementée, le LDDS est le deuxième produit le plus plébiscité par les français après le Livret A.

    Comment fonctionne le LDDS ?

    Il faut dire que toutes les banques ont la possibilité de proposer dans leurs services le LDDS. Pour l’obtenir, il vous faut être un contribuable majeur. De plus, vous devez avoir votre domicile fiscal en France. Une personne ne peut obtenir qu’un seul LDSS et un foyer peut en obtenir deux au plus. Il est aussi possible aux mineurs d’ouvrir un LDDS. Pour cela, il faut qu’ils aient leurs propres revenus et leur imposition doit être séparée.

    Le taux du LDDS est le même que le taux du Livret A : 0,75 %. Jusqu’à courant de l’année 2020, ce taux restera le même. Légalement, vous êtes libre de faire vos versements selon la somme que vous souhaitez. Mais tout dépend aussi de la banque. Elle peut vous imposer un solde qui varie entre 10 et 15 euros. Le calcul des intérêts se fait par quinzaine. Vous avez la possibilité de clôturer votre LDDS lorsque vous le souhaitez. Normalement, on l’ouvre pour une durée indéterminée tout comme le Livret A. Pour fermer votre LDDS, il vous faut faire une demande à votre banque.

    Et quel est le plafond du LDDS ?

    À moins que la banque vous impose un solde de versement, vous êtes libre de verser la somme que vous voulez sur votre LDDS. Cependant, il y a un plafond LDDS à ne pas dépasser lorsqu’il s’agit d’épargne réglementée et défiscalisée. En exemple, le plafond du livret A est de 22 950 euros.

    Mais venons-en à notre sujet, le plafond du Livret de Développement Durable et Solidaire est de 12 000 euros par personne. Cela ne prend en compte les intérêts. Le plafond a en fait augmenté de 100 % puisqu’avant septembre 2012, le plafond LDD était de 6 000 euros. Ainsi, un foyer peut donc avoir jusqu’à 24 000 euros pour financer ses projets.

    READ MORE
  • Que savoir de l’assurance Obsèques ?

    La mort est une épreuve qu’on ne rate pas et sur laquelle l’on est incapable d’anticiper. Vous êtes-vous déjà posé la question de savoir comment s’organiseront vos obsèques après l’annonce de votre avis de décès ? Peut-être mais on y pense très peu parce que l’on pense que notre assurance-vie sera suffisante pour couvrir les frais de nos obsèques. Savez-vous que malgré que l’on soit incapable d’anticiper sur sa mort, il est possible de son vivant de prévoir et de financer totalement ses propres obsèques ? Cela est possible grâce à la souscription d’un contrat d’assurance Obsèques. Cette assurance est la meilleure solution pour organiser et financier ses obsèques. Découvrons en détails ce produit d’assurance.

    Qu’est-ce qu’une assurance Obsèques ?

    Légèrement différent de l’assurance Vie, l’assurance Obsèques est un contrat auquel souscrit une personne physique et morale pour l’organisation et le financement de ses obsèques après son décès. Il consiste à verser aux bénéficiaires une somme d’argent préfixée par l’assuré afin de couvrir partiellement ou totalement les frais de ses obsèques. En effet, l’assuré souscrit de son vivant à une cotisation qui peut être unique, temporaire ou viagère. C’est le capital équivalent à cette cotisation qui est versé par l’assureur aux bénéficiaires mentionnés dans le contrat d’assurance. Cependant, ce montant est essentiellement destiné à financer les frais d’organisation des obsèques de la personne qui s’y est souscrit.

    Pourquoi souscrire à un contrat d’assurance Obsèques ?

    Vous savez sûrement qu’organiser les funérailles coûtent chères et qu’on n’est pas non plus en mesure de connaître la période de son décès pour prévoir les fonds nécessaires. L’assurance Obsèques vient donc épargner à sa famille les difficultés financières liées à ses funérailles. Souscrire à une garantie des obsèques permet de prévoir le montant du financement de ses obsèques et de s’en charger entièrement. Il n’est pas toujours évident que ses proches parents puissent débourser environ 3 500 € pour financer ses obsèques après une page noire. L’assurance Obsèques permet de prévoir en détails le déroulement de ses obsèques ; c’est une prise de responsabilité jusqu’au bout.

    Quelle formule d’assurance Obsèques choisir ?

    Pour assurer ses obsèques, l’on a le choix entre le contrat d’assurance et le contrat d’épargne. Le contrat d’assurance consiste à une souscription à un capital pour le financement de ses obsèques après l’avis de décès. L’on doit donc choisir des bénéficiaires qui percevront le capital afin d’organiser ses obsèques selon ses critères. Le contrat d’épargne, par contre, consiste à confier l’organisation et le financement à un prestataire funéraire en lui expliquant à l’avance tout ce qui doit être fait pendant ses funérailles. Ainsi, l’on libère ses proches parents de toute responsabilité.

    L’âge moyen pour souscrire à une assurance Obsèques est d’environ 60 ans mais ne constitue cependant pas la limite d’âge. Cette assurance constitue une solution avantageuse pour anticiper ses obsèques.

    READ MORE
  • Comment rédiger la lettre de résiliation de sa mutuelle ?

    Pour des raisons pertinentes, l’on a recours à diverses prestations en matière d’assurance et de santé. Les mutuelles et les services d’assurance sont donc sollicité afin d’assister en cas de besoin. Toutefois, il arrive des déconvenues ou des situations particulières qui font que ces structures ne soient plus utiles. Il faut donc résilier le contrat engagé entre les deux parties. Cette séparation se fait en toute légalité au moyen d’une lettre de résiliation. Mais pour le faire, il faut tenir compte de certains critères. Dans cet article, nous vous en parlons et vous présentons un modèle de lettre pour la résiliation de votre mutuelle.

    Qu’est-ce que la résiliation ?

    La résiliation en droit est le fait de rompre ou d’arrêter les effets d’un contrat (très souvent de prestation de services) à partir d’une date sans pourtant annuler tout ce qui a déjà été exécuté. Il est contraire à la résolution qui, elle, efface tous les effets précédents du contrat. On distingue trois différents types de résiliation que sont: la résiliation de plein droit, la résiliation judiciaire et la résiliation amiable. Pour entamer une démarche de résiliation, il est coutume de rédiger une lettre de résiliation.

    Quand rédiger une lettre de résiliation ?

    Un contrat de prestations de services ou d’assurance est généralement reconduit par tacite conduction. Mais il arrive des cas ou le bénéficiaire ne souhaite plus recevoir les offres de son prestataire de service. En cas de déménagement par exemple, on peut rédiger une lettre de résiliation à son fournisseur d’énergie électrique ou de gaz. Cela arrive aussi dans le cas des mutuelles ou des assurances que le bénéficiaire soit contraint à un nouveau contrat collectif au sein de son entreprise. Il est donc obligé de résilier le contrat existant dont il dispose afin de pouvoir souscrire au nouveau. Dans le cas d’un contrat avec une mutuelle ou un assureur, la lettre de résiliation est rédigée par le client et adressée à son prestataire.

    Exemplaire de lettre de résiliation

    Voici présenté, un courrier type pour la résiliation d’un contrat des prestation de service à sa mutuelle ou son assureur.

    Nom et Prénoms

    Adresse

    Téléphone

    Mail

     

    Nom de l’organisme assureur (mutuelle, société d’assurance, etc.)

    À Madame/Monsieur X,

    Adresse

    Code postal – Ville

     

    Objet : Résiliation de …..

    N° de contrat : et/ou N° d’adhérent :

    (Ville), le (date)

    Madame/Monsieur,

    Je tiens, par la présente lettre, à vous informer de ma décision de mettre fin à mon contrat de mutuelle n° (numéro du contrat), arrivant à échéance le (date : fin de trimestre, ou fin d’année, ou date anniversaire du contrat, en fonction des conditions de votre contrat, ou encore autre date, si votre résiliation est légitime).

    Je vous saurais gré, par avance, de bien vouloir procéder à la résiliation de mon contrat à cette date. Après la confirmation de ma résiliation, je vous remercie de bien vouloir me contacter pour fixer les différentes autres modalités à faire. Je vous prie de me faire parvenir dans les meilleurs délais une attestation de résiliation, ainsi que le remboursement de l’éventuel trop-perçu.

    Restant à votre entière disposition pour toute autre information complémentaire susceptible d’être nécessaire.

    Je vous prie d’agréer, Madame/Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.

    Signature

    Prénom – Nom

    READ MORE